Flatulences et ballonnements limitez les fermentations

La présence de gaz dans le système digestif (oesophage, estomac, intestin grêle et gros intestin) provient d’une part de l’ingestion d’air et d’autre part de la décomposition des aliments par les enzymes et bactéries au niveau de l’estomac et des intestins. Ces gaz composés de carbone, oxygène, azote et parfois de méthane sont le plus souvent inodores. Le volume de gaz intestinal est très variable d’une personne à l’autre. Un adulte peut produire 2 à 20 litres de gaz par jour, pour une moyenne de quatorze à vingt épisodes, d’évacuations. Cependant certains individus subiront jusqu’à cent quarante pets par jour. Comment éviter cela ?

La production abondante de gaz par l'organisme est souvent due à une mauvaise absorption des glucides (lactose du lait, fructose des fruits), des sucres complexes (raffinose des choux, des asperges…), des amidons (pommes de terre, maïs, céréales) et des fibres (fèves, pois…). Mais pas seulement. La quantité de gaz produite dépend aussi de l’équilibre dans le côlon entre deux espèces de bactéries. Celles qui produisent de l’hydrogène et celles qui l’assimilent.
Et c’est là qu’intervient le Deflatil, un complexe de plantes qui vont agir spécifiquement sur les ballonnements et les flatulences :

  1. coriandre (réduit l’aérophagie, les flatulences, les digestions pénibles et les spasmes),
  2. impératoire ostruthium (stomachique, antispasmodique, facilite l’expulsion des gaz),
  3. sophora flavescens (anti-diarrhée, réduit les maux d’estomac),
  4. petite centaurée (favorise la digestion au niveau de l’estomac, accélère l’assimilation des aliments en augmentant la sécrétion des sucs gastriques, surtout la bile),
  5. carthame (anti-inflammatoire et antibactérien, soulage les douleurs abdominales),
  6. cardamome (favorise l’expulsion des gaz et soulage les douleurs de l’estomac),
  7. althéa (antifongique, antibactérien et antiulcéreux).

C’est la méthode de préparation qui confère au produit son efficacité en augmentant considérablement l’action bénéfique des plantes. Deflatil est élaboré selon les principes de la médecine Unani, médecine orientale millénaire, basée sur la théorie de l’énergie et des humeurs : le sang, la phlegme, la bile jaune et la bile noire. Précisons que Deflatil ne contient aucune forme de produits anti-acides (pansements gastriques qui ont des effets de courte durée) et qu’il ne modifie en rien l’acidité de l’estomac et du système digestif.

Limite les fermentations intestinales

Le Deflatil va cibler avec précision la formation de gaz en limitant à la source les fermentations. Du coup il se révèle particulièrement efficace pour lutter contre les inflammations intestinales dues aux fermentations et pour réduire les risques de diverticulites. Rappelons que la diverticulite est une inflammation des diverticules, petits sacs de la grosseur d’un pois qui se développent sur les muqueuses du gros intestin généralement sur la dernière partie du côlon et parfois sur la paroi de l’intestin grêle. Et touchent dans les pays industrialisés (près de la moitié de la population de plus de cinquante ans et surtout les femmes).

Mode d’emploi

  1. Pour les ballonnements et les flatulences, prendre 3 gélules par jour après les trois repas.
  2. Pour les diverticulites et les inflammations intestinales, prendre 6 gélules par jour à répartir après les trois repas.

Mise en garde : les ballonnements accompagnés de douleurs ou d’aérophagie peuvent être dus à des problèmes intestinaux plus graves que la simple présence de gaz. Dans ce cas il est impératif de consulter.
Pour vous procurer du Déflatil, cliquez ici